Introduction à la RSD

Le corps dans notre vie

Au cours de notre existence, notre stabilité corporelle intrinsèque sera perturbée par de nombreux stimuli négatifs telles que des lésions corporelles, chocs émotionnels, pathologies diverses et cela à divers degrés de gravité.

Lorsque notre corps subit ce ou ces déséquilibres, il va de lui-même se reprogrammer (demander à notre cerveau d'établir un nouvel équilibre qui, pour lui est adéquat) afin de nous permettre de continuer à fonctionner le plus efficacement possible.

Mais ce faisant, il va aussi permettre à des dysfonctionnements de s'installer (arthrose, troubles respiratoires, psychologiques,...)

Le corps en RSD

Pour agir sur cette stabilité corporelle, la RSD va considérer le corps humain comme une structure en TENSEGRITE. (Corps en tenségrité?)

La tenségrité est une notion issue d'un concept architectural.

Il se définit comme un système dans un état d'auto-équilibre stable, comprenant un ensemble discontinu de composants comprimés à l'intérieur d'un continuum de composants tendus.

La compréhension intellectuelle mais surtout de l'ordre du ressenti de la tenségrité est fondamentale à la bonne mise en marche de la RSD. La stabilité corporelle intrinsèque est une expression de ce concept physique de tenségrité. 

Comment la RSD intervient-elle?

La RSD va petit à petit amener le corps à s'autocorriger en reprogrammant sa stabilité corporelle intrinsèque perturbée. Celle-ci étant inconsciente et innée, cela se fera via un travail thérapeutique lié à l'inconscient.

Notre corps va également devenir, petit à petit, son propre outil thérapeutique. En effet, une fois sa stabilité intrinsèque rétablie, le corps s'autocorrigera spontanément. C'est donc la STABILITE qui corrigera les lésions (arthrose, lombalgie, troubles de la marche...).

C'est donc bien cette remise en équilibre inconsciente et progressive qui induira rapidement des améliorations: diminutions des sympômes physiques, physiologiques, psychologiques, neurologiques etc... (et, à terme, de la ou des pathologies) tout en diminuant parallèlement l'espace, le champ offert à la formation de nouveaux troubles.

Notre bien-être se réappropriera l'espace pris par le mal-être jusqu'à ne plus lui laisser de place ou très peu.

Consultez ici les différents secteurs d'application de la RSD

Notion de patient/partenaire

Il s'agit d'un travail d'équipe: c'est dans un jeu de rôle ludique (Apprentissage implicite) que le thérapeute et le patient vont rééquilibrer de manière douce et progressive la stabilité corporelle perturbée à son degré le plus optimal.

Qu'entend t-on par...

Card image cap

Reharmonisation


Remise en connexion du corps avec sa stabilité intrinsèque optimale

Card image cap

Stabilité


Le stabilité évoque un état d'équilibre stable

Card image cap

Dynamique


évoque le mouvement

Pour aller plus loin...

Sur quelles notions se fondent la RSD?

Elle est basée sur une étude de plus de 18 ans qui rassemblent de nombreuses notions telles que :

  • La notion de TENSEGRITE
  • Les principes fondamentaux de la kinésithérapie
  • Un approfondissement du concept de SOHIER (osthéopathie douce)
  • L'étude de l'apprentissage implicite (technique de la visualisation, appel aux jeux de l'imaginaire...)
  • L'étude et la pratique des Arts Martiaux (Tai Chi Chuan et Kung Fu)
  • L'auto-hypnose
  • Le travail de la terre
  • La logique

Les secteurs d'applications

Les secteurs d'applications sont multiples: orthopédie et rhumatologie, pneumologie et cardio-respi, neurologie, urologie et gynécologie, gériatrie, chirurgie thoracique et abdominale (post-op)

La liste est loin d'être complète à ce jour!

La RSD sera fréquemment assistée par d'autres thérapies telles que l'approche ostéo-articulaire douce de Sohier et de Dorn (Restabilisations locales ostéo-articulaires).

Conclusion

La RSD constitue une approche thérapeutique totalement innovante et en rupture avec la kinésithérapie traditionnelle qui, elle, s'appuie sur un travail conscient du patient sur son corps. 

L'outil thérapeutique du praticien est la stabilité intrinsèque inconsciente du patient; stabilité qui, une fois reprogrammée, permet au corps de s'autocorriger et de "s'auto-manager".


Me contacter

  • Philippe VANKEIRSBILCK

  • 0486 83 27 85